Romain Favre, un électricien pleinement éco-responsable

eer_romain_favre_2017


Pour Romain Favre, alors que les pratiques éco-responsables restent insuffisamment généralisées chez les professionnels, elles sont indéniablement valorisantes pour son entreprise aux yeux de ses clients.

Romain Favre a créé sa société spécialisée en électricité en 2011, située dans l’Ain à Saint-Trivier-De-Courtes. Avec ses deux salariés électriciens, il gère une clientèle constituée majoritairement de PME du tertiaire (petits commerces et bureaux) et de particuliers, dans la région.

 

Au sein de votre entreprise, quelles solutions de recyclage avez-vous mises en place ?

Tout dépend du volume de lampes ou d’équipements électriques que nous avons à recycler. Pour les petits volumes, nous gérons nous-mêmes le tri des déchets que nous ramenons à l’atelier, puis nous les déposons en déchèterie ou chez notre fournisseur. Pour les gros volumes de déchets à faire évacuer (plus de 2m3 ou 500 kg), nous faisons appel à Récylum qui met gratuitement à notre disposition des conteneurs sur chantier pour les équipements électriques ou les lampes, et qui vient directement les collecter sur le chantier.

 

Quelles raisons vous ont poussé à cette pratique ?

Rendre visible, auprès de mes clients, notre démarche éco-responsable constitue un atout pour l’image de ma société. Cette image va de pair avec le travail de qualité que je propose.

 

Quelles sont les pratiques de recyclage chez vos clients ?

Chez les gros industriels, la pratique est généralisée car ils exercent un suivi de leur matériel. Au sein des petites entreprises, la pratique est bien plus aléatoire. Avec toutefois une différenciation à faire entre les professionnels du second œuvre et ceux du gros œuvre. Les premiers s’y montrent beaucoup plus sensibles et sont déjà bien informés sur le sujet. En revanche, il y a manifestement encore une méconnaissance des bonnes pratiques chez les professionnels du gros œuvre.

 

Comment êtes-vous informé des solutions de recyclage ? Quels types d’informations vous intéressent plus particulièrement ?

Par la newsletter de Récylum. Les informations concernant l’enlèvement des déchets sur site, les types de produits recyclés et les kits de communication me sont particulièrement utiles.
En revanche, je souhaiterais avoir davantage de précisions sur le devenir de ces déchets, ce qui se passe après leur évacuation, quelles parties des déchets sont recyclées, quel pourcentage est réutilisé, etc. C’est un type d’information dont je pourrais aussi me servir auprès de mes clients.