La valorisation

Opératrice – atelier batterie de liquide de séparation des terres rares - site Solvay La Rochelle (France)
Les opérations finales de recyclage, valorisation thermique ou matière, ou enfin de destruction définitive des fractions issues du traitement des lampes et DEEE Pro sont réalisées par des opérateurs dits de « filière aval ».

Ce sont les opérateurs de démantèlement qui choisissent sous le contrôle de Récylum les filières en aval vers lesquelles ils dirigent les différentes fractions. Récylum se réserve le droit d’interdire l’utilisation d’une filière en aval qui ne permettrait pas d’atteindre les objectifs de recyclage visés, dont la pérennité ne serait pas assurée et dont l’impact environnemental des processus mis en œuvre pour la valorisation ou le traitement des fractions serait supérieur aux pratiques du secteur.

Ces filières en aval peuvent par exemple :

  • affiner les fractions métalliques avant leur réintroduction dans la fabrication de nouvelles pièces ;
  • extraire les terres rares des poudres fluorescentes des lampes, puis les purifier et le réintroduire sur le marché des matières premières ;
  • ajouter les broyats de verre de tubes fluorescents usagés à de la silice vierge pour fabriquer le verre des tubes fluorescents neufs ;
  • mélanger les fractions mercurielles à des durcisseurs (étape dite de « stabilisation ») permettant un stockage sécurisé et définitif de ce déchet hautement toxique ;
  • détruire les fractions de plastiques non recyclables par incinération avec récupération de chaleur.

Que deviennent les équipements électriques et électroniques usagés ?

La quasi-totalité des matériaux issus du traitement des lampes et DEEE Pro est recyclée. Les lampes et tubes fluorescents se recyclent à plus de 90% de leur poids, et les DEEE Pro à plus de 75%

 

Procédés de traitement des lampes et tubes fluorescents
Procédés de traitement des lampes et tubes fluorescents

Procédé de traitement des DEEE Pro
Procédé de traitement des DEEE Professionnels