250 000 sources lumineuses recyclées pour la RATP : une « Histoire lumineuse » !

Img-head-Expo-RATP

À l’occasion de la rénovation de l’éclairage de la station Franklin Roosevelt en éclairage LED, Récylum, l’éco-organisme à but non lucratif en charge de la collecte et du recyclage des lampes usagées, s’associe à la RATP pour le recyclage des anciennes sources lumineuses. Cette opération a lieu dans le cadre du vaste programme mené par la RATP pour équiper de cette technologie l’intégralité de ses stations et gares d’ici 2017.

Limiter l’impact environnemental de l’éclairage dans les transports

Dans le but de limiter l’impact environnemental de son éclairage, la RATP confiera à Récylum, l’ensemble de ses anciennes sources lumineuses afin qu’elles soient recyclées. Tout au long du programme de relamping, le prestataire en charge des opérations remettra à Récylum les 250.000 sources – essentiellement des tubes « néons »  – qu’il aura remplacées.

En 4 ans, 35 tonnes de lampes seront recyclées à plus de 90% de leur poids, permettant de récupérer plus de 30 tonnes de verre, 1 tonne de métaux et 200 kilos de terres rares dont le recyclage est aujourd’hui stratégique pour l’industrie européenne. Les traces de mercures (moins de 2 kilos au total) contenues dans les tubes « néons » seront isolées et neutralisées dans des centres spécialisés. 

Ainsi, le recyclage des 250 000 sources lumineuses remplacées permettra de préserver les ressources naturelles et de limiter tout risque de pollution. Les nouvelles lampes à LED seront elles aussi,  au fur et à mesure, qu’elles arriveront en fin de vie, recyclées par Récylum conformément à la réglementation.

La RATP profitera du lancement de ce programme pour sensibiliser ses salariés et les usagers au recyclage de leurs propres lampes : une exposition intitulée « Histoire lumineuse » est prévue dans la station Franklin Roosevelt (ligne 9) du 17 mai au 14 juillet 2013.