Le C2DS et Récylum s’associent pour aider les professionnels de santé à recycler leurs équipements électriques

Img-head-cp-c2ds

Le C2DS, association à but non lucratif de professionnels de santé mobilisés par le développement durable, vient de signer un accord de partenariat avec l’éco-organisme Récylum afin d’aider les établissements de santé à développer la collecte et le recyclage de leurs équipements électriques médicaux.

Informer pour motiver

Les 400 adhérents du C2DS sont fédérés par la volonté de mettre les pratiques du développement durable au service d’une meilleure santé. Le C2DS leur propose une sensibilisation aux enjeux du développement durable ainsi qu’aux solutions à mettre en œuvre et aux résultats à en attendre. L’expérience a montré que l’efficacité d’une démarche de développement durable repose sur la motivation des acteurs et leur engagement volontaire. Cette sensibilisation passe notamment par une information documentée. C’est pourquoi le C2DS vient de signer un accord de partenariat avec Récylum afin de développer la collecte et le recyclage des équipements électriques médicaux (mais aussi les équipements électriques des bâtiments). Le C2DS s’engage ainsi à diffuser aux décideurs des établissements de santé toute l’information nécessaire sur les enjeux du recyclage des déchets, avec un focus particulier sur les équipements électriques, les solutions mises à disposition par Récylum et des retours d’expérience. Des actions de communications seront menées conjointement.

Agir : une filière de collecte professionnelle et opérationnelle

La filière de collecte et de recyclage des équipements électriques médicaux gérée par l’éco-organisme Récylum a été agréée en août 2012. Grâce au financement de 135 producteurs adhérents représentant plus de 70% des quantités mises sur le marché, Récylum propose aux établissements de santé un service totalement gratuit : enlèvement régulier sur site avec mise à disposition de conteneurs pour le petit matériel, enlèvement des équipements volumineux synchronisé avec la livraison du matériel neuf de remplacement, enlèvement d’équipements hors gabarit (scanner, IRM…), déstockage de quantités importantes d’équipements hors service. La filière a rencontré un franc succès dès la première année : 1.722 tonnes d’équipements électriques médicaux ont été collectées en 2013 soit 23% des équipements mis sur le marché la même année par les producteurs adhérents.