Collecte et traitement des DEEE dentaires.

head-Img-cp051113-Comident

Le COMIDENT décide de confier à Récylum les activités de collecte et traitement des DEEE dentaires jusqu’ici assurées par Recydent.

Recydent et Récylum ont été les seuls éco-organismes à avoir obtenu en aout 2012 l’agrément des pouvoirs publics  pour le traitement des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) professionnels du secteur médical. En ce qui concerne la profession dentaire, toutes les entreprises concernées, – fabricants, importateurs, distributeurs, prestataires de service – avaient la possibilité de confier à Recydent les équipements en fin de vie pour les faire recycler conformément à la règlementation en vigueur. Ceci est d’autant plus important que nombre de ces équipements se trouvent pollués par des résidus d’amalgame recelant des quantités importantes de mercure dont on connaît l’incidence néfaste sur l’environnement.

Conscients du danger environnemental de certains DEEE dentaires, les membres du Comident, l’organisation professionnelle des entreprises du monde dentaire,  avaient dès 2008 fondé Recydent, alors qu’aucun autre organisme n’était en mesure de les traiter dans les règles de l’art. Ainsi, la profession dentaire devenait exemplaire dans le domaine des DEEE professionnels et plus particulièrement médicaux.

Après quelques années de fonctionnement, et malgré une montée en puissance régulière, force est de constater que la filière Recydent reste sous-utilisée. Un certain nombre d’entreprises, ni d’ailleurs d’utilisateurs des matériels, n’ont pris encore suffisamment  conscience des enjeux environnementaux et sociétaux du recyclage.

C’est dans ce contexte que le Comident s’est rapproché de Récylum afin de développer à coût maitrisé le recyclage des équipements dentaires en exploitant les synergies avec les autres secteurs du médical. De par sa taille et son expérience, notamment dans le domaine du traitement des lampes dont certaines contiennent du mercure, Récylum est un acteur majeur du recyclage des équipements électriques professionnels en provenance de divers secteurs d’activité. Il offre un nombre considérablement plus grand de points de collecte permettant une plus grande efficacité et des économies d’échelle. A la demande du Comident, Récylum se prépare donc à prendre en charge les DEEE dentaires dont ceux pollués au mercure.

En conséquence, le Comident a décidé que Recydent n’avait plus de raison d’être et prévoit sa mise en sommeil. Sur un plan pratique, Recydent assumera toutes ses obligations vis-à-vis de ses adhérents et des pouvoirs publics jusqu’au 31 décembre 2013 et incite ses membres actuels d’adhérer, dès le 1er janvier 2014 à Récylum.  

Le Comident restera toujours engagé aux côtés de Récylum pour promouvoir le recyclage des équipements  électriques du monde dentaire, dans une logique de prévention des risques pour l’environnement et la santé.