En cette année marquée par la COP21, Récylum poursuit son engagement !

img-une-cp-defi-230615

195 pays signataires se réuniront à l’occasion de la COP21, le 30 novembre prochain, pour lutter ensemble contre le réchauffement climatique.
Parce qu’il n’y a pas de petits gestes, tous les Français qui recyclent leurs lampes fluocompactes contribuent à leur manière à lutter contre le réchauffement climatique.
Plutôt que d’extraire de nouvelles matières premières, ce sont les débris de verre, appelés calcin, issus du recyclage qui sont utilisés pour fabriquer de nouvelles lampes. 1 tonne de calcin utilisée permet d’éviter le rejet de 200 kg de CO2.

Recycler pour partager

La préservation des ressources naturelles est au cœur des problématiques actuelles de notre société. Une meilleure gestion des déchets permettrait de préserver les ressources naturelles, tout en réalisant des économies d’énergie, au plus grand bénéfice de tous.

87%* des enfants estiment que les adultes ne font pas assez d’efforts pour protéger l’environnement

 

cp-151015-Index1Aujourd’hui, selon l’ONU 1,3 milliard de personnes dans le monde seraient privées d’un accès à l’électricité. Difficile pour des milliers d’enfants d’étudier dans ces conditions. C’est de cette réflexion que l’éco-organisme Récylum, en charge de la collecte et du recyclage des lampes en France a lancé le « Défi Récylum » à destination des CE2, CM1 et CM2 : les enfants d’ici se mobilisent en faveur du recyclage des lampes afin d’apporter la lumière dans des écoles à l’autre bout du monde. Pour 1000 défis relevés par les classes, Récylum soutient une mission d’électrification d’écoles avec l’aide son partenaire l’ONG Electriciens sans frontières.

cp-151015-Index2Cette opération éco-citoyenne et solidaire permet de sensibiliser les enfants à la notion de développement durable inscrite à leur programme scolaire en prenant l’exemple du recyclage des lampes usagées. De nombreux enfants réalisent au quotidien des gestes simples pour lutter contre le gaspillage. 89% d’entre eux estiment cependant qu’ils pourraient en faire plus pour l’environnement.

63%* des enfants estiment que la planète est en mauvais état

 

Déjà 1 300 classes inscrites

Fort du succès de la deuxième édition avec plus de 25 000 élèves mobilisés et 1 670 écoles participantes, Récylum lance la 3ème édition du Défi. A la veille de la COP21 les enfants se mobilisent massivement, déjà 1 300 classes inscrites dès le 1er trimestre, un record !

80%* des enfants aimeraient que leur classe participe au Défi Récylum à la rentrée

 

cp-151015-Index3Cette année il faudra que les classes ou groupes périscolaires relèvent 5 défis éco-citoyens dont 3 obligatoires et 2 au choix afin de permettre progressivement l’électrification de 9 écoles au Laos, au Kenya et au Sénégal. Pour les finalistes, un défi « bonus » permettra de créer une correspondance entre les enfants d’ici et de là-bas.

Autre nouveauté : une formule alternative avec un unique « défi flash » à relever, le 20 novembre à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’enfant. Il permet de mobiliser le plus grand nombre en participant au Défi Récylum sur une journée seulement !

 

*Si vous souhaitez utiliser les chiffres de l’enquête, merci de préciser la mention : « Enquête Défi Récylum » réalisée auprès d’un échantillon représentatif des enfants, âgés de 8 à 11 ans, de 500 enfants – mai 2015 ». Résultats complets sur simple demande auprès de Thomas Marko & Associés.