L’audiovisuel se met au recyclage avec Récylum !

head-Img-cp140214-Ecoprod

Illustration-ecoprodLe collectif Ecoprod, qui a pour but de réduire l’empreinte écologique des productions audiovisuelles françaises, signe aujourd’hui un accord avec l’éco-organisme Récylum. Ce partenariat vise à organiser la collecte et le recyclage des lampes et autres équipements électriques et électroniques utilisés par les productions audiovisuelles. Un pas supplémentaire vers la prise de conscience environnementale de ce secteur.

 

Le secteur de l’audiovisuel de plus en plus mobilisé sur le sujet

Le collectif Ecoprod a été lancé en 2009 par 6 acteurs de l’environnement et de l’audiovisuel: ADEME, AUDIENS, la Commission du Film d’Ile-de-France, la DIRRECTE IDF, France Télévisions et TF1. Ils ont ensuite été rejoints par le Centre National du cinéma et de l’Image Animée, le Pôle Média du Grand Paris et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Conscients de l’ampleur de l’empreinte écologique de ce secteur, estimé à 1 million de tonne équivalent C02 chaque année, ces acteurs ont souhaité qu’Ecoprod accompagne les productions en leur proposant des outils simples et pratiques sur les solutions visant à réduire leur impact environnemental. Ainsi, en 2010 le collectif a lancé le premier calculateur d’empreinte carbone dédié aux productions audiovisuelles Carbon’Clap. En 2012, Ecoprod lançait le guide de l’éco-production à Cannes. Enfin depuis 2013, le collectif s’attache plus particulièrement à la gestion des déchets dans la filière.

Un accord historique et prometteur

Ainsi, Ecoprod s’est tourné vers Récylum, l’éco-organisme en charge de la collecte et du recyclage des lampes et autres équipements électriques et électroniques professionnels, pour la promotion et l’organisation de la gestion de ces déchets.
Récylum s’engage à informer les adhérents d’Ecoprod sur le cadre réglementaire concernant la gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), mais aussi à mener des actions de communication visant à sensibiliser le secteur de l’audiovisuel. Par ailleurs, Récylum enlèvera et traitera gratuitement les équipements issus des activités du secteur.

« Le renouvellement rapide de l’équipement des studios avec l’apparition des LED crée un défi et une opportunité pour mieux réduire l’empreinte carbone et maîtriser les coûts de production tout en s’engageant dans la démarche de recyclage avec les spécialistes du secteur, tel que Récylum, qui vont faire bénéficier ECOPROD de leur précieuse expertise » Olivier-René VEILLON, directeur de la Commission du Film d’Ile-de-France, signataire au titre d’Ecoprod de l’accord de partenariat avec Récylum.