Sonepar met un coup de projecteur sur le recyclage des équipements électriques

Sonepar, distributeur professionnel en matériel électrique, est partenaire de l’éco-organisme Récylum depuis 2007 et propose un service gratuit de recyclage des équipements électriques à ses clients. Afin de mieux faire connaître ce service, tant du point de vue du périmètre des équipements repris que des solutions de collecte, Sonepar lance une opération de sensibilisation. Cette opération est menée en partenariat avec Récylum et devrait permettre de booster la collecte des DEEE Pro et des lampes et tubes fluorescents.

Le recyclage à l’honneur chez Sonepar

index-130916-1Sonepar propose à ses clients d’adopter un comportement éco-responsable en leur offrant la reprise de leurs équipements électriques usagés afin qu’ils soient recyclés. Que ce soit la dépose en agence, un enlèvement sur leurs chantiers ou directement chez eux, de manière ponctuelle ou récurrente, Sonepar aide ses clients à trouver la solution adaptée à leur problématique. Le partenariat avec l’éco-organisme agréé Récylum offre la garantie, documents de tracabilité à l’appui, du bon traitement de leurs déchets, nécessaire pour leur certification ou pour leurs clients grands comptes. Cela représente un réel plus dans les réponses aux appels d’offre.

Sonepar a décidé d’intensifier dans ses agences la promotion de son service recyclage. Les commerciaux sensibiliseront leurs clients et répondront à toutes leurs questions : tous les équipements électriques sont-ils repris ou dois-je faire un tri ? Le service est-il gratuit ? Comment me défaire des équipements volumineux de mes chantiers ?

Les équipements électriques : des déchets qui doivent être dépollués !

index-130916-2Le recyclage des sources lumineuses est bien ancré dans les esprits. Dangerosité du déchet due à la présence de mercure dans nombreuses d’entre elles, fragilité : les professionnels l’ont bien compris, les lampes usagées doivent être collectées séparément et recyclées.

En revanche, les équipements électriques, qui sont eux aussi pour la plupart des déchets dangereux, sont trop souvent assimilés à de la simple ferraille ou à des déchets industriels banals, et ne sont malheureusement pas traités de manière conforme à la réglementation. En effet, la présence de certains composants (piles, lampes fluocompactes, cartes électroniques, plastiques avec retardateur de flamme bromé, condensateurs, circuits imprimés, écran LCD…) impose une dépollution préalable à toute opération de recyclage. Cette dépollution est aujourd’hui possible grâce à la mise en place d’une filière de recyclage, agréée par les pouvoirs publics, financée par les producteurs de ces équipements et gérée par l’éco-organisme Récylum. Cette filière de recyclage permet ainsi à tous les professionnels de bénéficier d’une solution de recyclage gratuite, respectueuse de la réglementation et de l’environnement. De plus, les équipements électriques professionnels se recyclent à plus de 75% de leur poids permettant ainsi d’économiser les ressources naturelles et énergétiques.