Récylum accompagne la Ville de Paris dans le recyclage de l’éclairage de ses écoles

Dans le cadre de son second contrat de performance énergétique pour 140 écoles, la Ville de Paris rénove à chaque vacance scolaire l’éclairage d’établissements. Elle a confié à l’éco-organisme Récylum la prise en charge des équipements usagés : 9.000 luminaires et leurs 30.000 tubes fluorescents, soit 50 tonnes de matériels qui seront dépollués et recyclés à plus de 80% de leur poids.

Un programme de rénovation de l’éclairage de 140 écoles est en cours à Paris. Réalisé dans le cadre d’un programme de rénovation énergétique, il s’étale sur trois ans (été 2016 – été 2018), les travaux ne pouvant avoir lieu qu’au moment des vacances scolaires. A la fin des vacances de la Toussaint, ce sont plus de 60 écoles dont l’éclairage aura été modernisé – en y installant notamment la technologie LED – par ENGIE Cofely, prestataire retenu pour les travaux.

Tout comme les Parisiens sont invités à déposer leurs lampes usagées en magasins ou déchèterie, la ville de Paris a exigé que les déchets issus de ces travaux soient pris en charge par Récylum, éco-organisme avec lequel ENGIE Cofely a par ailleurs l’habitude de travailler. Les luminaires (plafonniers pour la plupart) et lampes sont essentiellement composés de métaux et de verre, des matériaux recyclables. Ils contiennent par ailleurs des composants qui doivent faire l’objet d’un traitement spécifique. Ces équipements ne peuvent donc être traités comme des déchets ordinaires ou de la simple ferraille. Ce sont ainsi 9.000 luminaires et 30.000 tubes fluorescents qui auront été dépollués et recyclés à plus de 80% de leur poids à l’issue des travaux. Récylum met à disposition d’ENGIE Cofely des bacs de recyclage, directement sur les chantiers, et les enlève sur demande avec la réactivité nécessaire puisque les travaux doivent être achevés à chaque fin de vacance scolaire.

« Dans le cadre d’une rénovation thermique de cette ampleur, le recyclage des 9.000 luminaires est une vraie plus-value qui en fait un projet exemplaire », Jean-Pierre MONEGER, directeur général ENGIE Cofely.

C’est dans le cadre du Plan Climat Énergie de Paris, qui vise une réduction de 30% des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre, que la ville a engagé des travaux de rénovation énergétique à grande échelle sur son patrimoine scolaire, car les écoles représentent un tiers de la consommation énergétique de l’ensemble des bâtiments publics de la ville et de ses émissions.

Communiqué du 30 octobre 2017

Récylum accompagne la Ville de Paris dans le recyclage de l’éclairage de ses écoles.

2017-10-30T11:07:40+01:00